Mon blog

Blog

Psychologie Chinoise

Posted on January 1, 2017 at 3:26 PM Comments comments (101)
Selon la Psychologie Chinoise, pour traiter l'émotionnel, nous utilisons :

- la colère (Bois) pour contrôler l'excès de réflexion (Terre)
- la confiance/Réflexion (Terre) pour contrôler la peur (Eau)
- la peur (Eau) pour contrôler l'excès de joie (Feu)
- la joie (Feu) pour contrôler la tristesse (Métal)
- la tristesse (Métal) pour contrôler la colère. (Bois)

Ceci est conforme avec le cycle de contrôle (Xiang Ke) de la loi des 5 mouvements des éléments (Wu Xing), qui veut que le mouvement du Qi en rapport avec un type d'émotion en contrôle un autre.

Wu Xing, cinq mouvements des éléments
Selon le Huang Di Nei Jing (Classique Interne de l'Empereur Jaune):

La colère fait monter le Qi et endommage le Foie.
La joie ralentit le Qi et endommage le Coeur.
La tristesse élimine le Qi et endommage les Poumons.
La peur fait descendre le Qi et endommage les Reins.
La pensée (excessive) fait stagner le Qi et endommage la Rate.

Ce sont toujours les excès qui sont nuisibles, car un peu de chaque émotion est utile au bon fonctionnement de l'organisme. Tout excès aiguë ou chronique est pathologique.

Quand on parle des Organes en Médecine chinoise, ce n'est pas la structure même de l'organe mais ses fonctions. Exemple : une personne gagne au loto, excès de joie, le Feu du Coeur monte excessivement et n'est plus contrôlé. Il arrive un arrêt cardiaque.
Dans ce cas précis, en utilisant la peur, qui a comme particularité de son mouvement de descendre va calmer le Feu de Coeur et maintenir l'équilibre.

Huang Di Nei Jing (Classique Interne de l'Empereur Jaune)

Durée d'un traitement

Posted on March 9, 2016 at 5:16 AM Comments comments (1)
La Médecine Traditionnelle Chinoise est très puissante en préventive, mais agit également en curative.

Plus le patient consulte un thérapeute en Médecine Traditionnelle Chinoise, dès lès premiers symptômes, plus le traitement est rapide, car le symptômes n'ont pas le temps de s'installer, et on peut déraciner la maladie à sa racine.

Plus le patient attends, plus les symptômes ont le temps d'envahir le terrain, deviennent plus complexe en touchant plusieurs organes.
Cela demande donc plus de temps, bien que les symptômes peuvent être atténués très rapidement.

En Chine, on dit que si une maladie date de 7ans, il faudra 7ans de traitement pour traiter la racine de la pathologie.

Au début les séances sont rapproché (1 par semaine ou tous les 15 jours), jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. Puis les séances sont plus espacés (1 par mois, 1 tous les deux mois, etc) jusqu'à ce que la racine du mal n'est plus.

Le thérapeute détermine la fréquence des soins pour le bien-être du patient.

Le thérapeute agit après un diagnostic minutieux, et agira en fonction de ses capacités (Acupuncture, Tuina, Pharmacopée, Qi Gong).

Médecine Traditionnelle Chinoise

Marche du Taiji

Posted on September 30, 2015 at 10:16 AM Comments comments (343)
La marche permet de renforcer d'avantage l'équilibre et la stabilité du bassin, la coordination avec les déplacements et permet d'augmenter le niveau de pratique. C'est un travail spécifique et subtil, puissant et profond, qui renforce les tendons et les muscles et donnent des bases tant dans la pratique du Taiji, que pour maîtriser l'énergie et la faire circuler dans le corps.


Cigarettes, drogues et alcool

Posted on September 29, 2015 at 5:59 AM Comments comments (0)
Cigarettes, drogues et alcool signalent souvent des chagrins auxquels on n’a pas accordé la lumière ni le temps.
Ceux qui fument en particulier souffrent souvent de problèmes de Poumons et ressentent souvent profondément une grande tristesse. La cigarette est alors une tentative maladroite et malsaine de respirer plus profondément, d’échapper à la tension intérieure et à une tendance dépressive. Les fumeurs sont souvent des êtres sensibles et nerveux, mal dans leur peau au sens littéral du terme. Les cigarettes servent souvent maladroitement d’écran de fumée derrière lequel se cacher et se protéger.

Diagnostic en Qi Gong Médical

Posted on August 30, 2015 at 9:16 AM Comments comments (0)

En complément au diagnostic propre de la Médecine Traditionnelle Chinoise (observation, écoute et interrogatoire), un diagnostic supplémentaire est exercé par les praticiens en Qi Gong Médical.
Il consiste à émettre le Qi vers le patient et d’écouter.
 
Le thérapeute émet le Qi vers le patient, qui rebondit (comme un sonar) vers le thérapeute.
La conscience du thérapeute ne faisant qu’un avec son patient, il reçoit les messages subtils sur la santé du patient (physique, mental, émotionnel et spirituel).
Le thérapeute est alors en mesure d’utiliser le traitement approprié pour le bien-être de son patient en suivant la loi du Dao (l’homme prend exemple sur la Terre ; la Terre prend exemple sur le Ciel ; le Ciel prend exemple sur le Dao ; le Dao prend exemple sur lui-même.)
 
Ce diagnostic, conforme à la Loi du Dao, s’acquiert naturellement après une longue période assidue de la pratique du Qi Gong et de l’expérience en Qi Gong Médical.
Le travail sur l’enracinement est la base et une clé importante pour se protéger des énergies pathogènes (Xie Qi), ainsi que pour émettre le Qi du Ciel et de la Terre vers le patient et effectuer un diagnostic correcte en Qi Gong Médical.

Durée de la pratique du Qi Gong

Posted on August 29, 2015 at 7:50 AM Comments comments (1)
En principe, l’entraînement doit être long d’au moins une demi-heure par jour, dans le cas du Qi Gong préventif. Si le but est curatif, la durée d’entraînement ne doit pas être inférieure à 3 heures par jour. En tout état de cause, la durée de l’exercice est déterminée par la condition du pratiquant.
L’important est de ne jamais forcer pendant l’exercice et de se sentir bien après l’entraînement (l’esprit clair, sensations agréables, se sentir en forme….).

La conception globale du Qi Gong

Posted on August 29, 2015 at 5:29 AM Comments comments (0)
La conception globale veut que le Qi Gong ne soit pas une thérapeutique particulière à tel type de maladie mais un moyen destiné à améliorer tout l’organisme.
Il a été prouvé que le Qi Gong ne consiste pas à ‘soigner la tête quand on a mal à la tête et le pied quand on a mal au pied’. En revanche, il renforce, à travers un entraînement conjoint de l’esprit, de l’énergie et du corps, la faculté défensive et adaptative de l’organisme et guérit la maladie par une autorégulation de l’organisme.
Il s’agit donc d’une thérapeutique synthétique et globale qui agit souvent sur différentes maladies en même temps.
Dans la pratique clinique, nous avons clairement constaté que certains patients qui souffraient de plusieurs maladies chroniques guérissaient par la pratique du Qi Gong. On peut dire qu’il contribuerait à soigner presque toutes les maladies et favoriserait la guérison d’environ 80 % d’entre elles.

L’écoulement nasal, élément diagnostic de nos Poumons

Posted on August 22, 2015 at 3:43 AM Comments comments (1)
- écoulement clair et liquide : invasion de Froid dans les Poumons ; états d’affaiblissement ; excès de fruits ou aliments froids, première étape d’un « coup de froid ».
 
- écoulement nasale épais, turbide, purulent, jaune ou vert : inflammation (excès de Feu) et d’humidité (glaires) ; le froid et l’humidité ont créé un état infectieux ; virus ou bactéries.
 
- peu de secrétions nasales et nez sec : invasion de sécheresse, déficience de Yin et état général de sécheresse et déshydratation.

Le Qi Gong dans le traitement du diabète

Posted on August 22, 2015 at 3:11 AM Comments comments (1)
Le Qi Gong pour tonifier la Rate et les Reins est une pratique quotidienne qui renforcera les organes affaiblis par une mauvaise alimentation. Il calmera l’esprit et, allié à une thérapie globale contribuera à inverser la courbe de la maladie. A mesure que vous entrez plus profondément dans la pratique du Qi Gong, vous sentez émerger, de plus en plus clairement, la rondeur et la douceur au sein de ses mouvements les plus dynamiques, deux aspects essentiels de la fonction Terre

Les applications techniques du Qi Gong, au service de l'agriculture

Posted on August 4, 2015 at 6:39 AM Comments comments (0)
Au fur et à mesures que les recherches sur le Qi Gong se développent, ses applications se multiplient et vient bien au-delà des contraintes historiques.
Le Qi Gong se sera plus appliqué seulement au corps humain, mais dans bien d'autres domaines.

Au début des années 1980, les chercheurs chinois ont commencés à faire des expériences très particulières. Le but était de tester l'effet du Qi émis par l'homme sur les plantes ou les êtres vivants et des succès encouragent ont été atteints.

Ainsi, les champignons traités par le Qi croissent beaucoup plus en taille et en masse. Le plus gros pèse 2.5 Kg, dépassant le résultat obtenu par une équipe de recherche japonaise (1.6 Kg) qui a traité des champignons par des rayons laser.

Des spécimens de champignons (Exidia auricula) et des champignons parfumés qui résistent mal au chloramphénicol, ont également été traités par le Qi. Il en résulte une nette augmentation de leur résistance.

Les recherches effectuées s'étendent maintenant sur le riz, les fleurs, la betterave, le soja, le sorgho, etc...